Quatuor Kadenza

 

Violons : Arnaud Chataigner, Mathias Guerry
Alto : Béatrice Daigre-Hurteaud
Violoncelle : Jean-Nicolas Richard


Formation reconnue dans le paysage culturel régional mais aussi national le quatuor Kadenza confirme depuis 2012 son évolution artistique et professionnelle. La saison 2014/2015 fêtera les 10 ans du quatuor. A cette occasion il invitera, lors d’une résidence à la scène nationale du théâtre d’Angoulème, le quatuor Talich pour proposer un programme quatuors et octuors autour de 4 compositeurs : Bruch, Mendelssohn, Chostakovich et Raillat (création).

Formé en 2004, ce quatuor a vu le jour grâce à la volonté commune de musiciens professionnels, résidant en Charente Maritime, de poursuivre leur évolution artistique en s’épanouissant dans une des formations les plus exigeantes de la musique, à la fois convoitée et redoutée par les compositeurs : le quatuor à cordes. Ils se forment alors à cette nouvelle discipline en travaillant avec des artistes prestigieux tels que Alain Meunier, les quatuors Talich, Ludwig et Turner,  Hato Beyerlé (quatuor Alban Berg), Pierre et Micheline Lefèbvre, Tasso Adamopoulos, Michel Michalakakos… Leurs conseils chevronnés et réguliers contribuent à assurer la progression du quatuor, alliant dans ses interprétations générosité, sensibilité, caractère et homogénéïté.
Ils se produisent dès lors avec des artistes de très haut niveau comme le quatuor Talich (octuor de Mendelssohn), Dana Cioccarlie et Amanda Favier (concert de Chausson, 4 saisons de Vivaldi),  Alain Meunier (quintette à deux violoncelles de Schubert), Jacob et Nathalie Shaw… 

En résidence pendant quatre ans au théâtre conventionné de La Coupe d’or à Rochefort, le quatuor a su fidéliser un public et est désormais régulièrement programmé dans des saisons de scènes nationales et conventionnées de la région (TAP de Poitiers, le théâtre d’Angoulème, la saison de l’Abbaye Aux Dames…) et de grands festivals internationaux comme le festival « quatuor à cordes de Bordeaux », quatuor à cordes en Pays de Fayence, le festival de Saintes… Sa participation remarquée et régulière dans les cadres des Nuits Romanes lui a permis de participer en direct à l’émission « Lumière d’aout » sur France Culture et sa prestation au TAP a été enregistrée et diffusée par France Musique.

Le quatuor Kadenza participe à de nombreux enregistrements de musique de films réalisés dans les studios du label Cristal Record. C’est dans ces lieux qu’ont vu le jour leurs premiers CD, « Chostakovich/Prokofiev » en 2011 et « Schubert Trangression » avec Laurence Malherbe en 2012.

Persuadée de l’importance de former le public de demain, cette formation est connue pour donner les clés de l’écoute avant leurs interprétations en concert et proposer des médiations en milieu scolaire adaptée au différent public rencontré. Remarquant la qualité pédagogique de ses interventions, le Conseil Général de Charente lui a confié la réalisation d’un projet de médiation et de concerts jeune public qui lui a permis de sensibiliser près de 4000 élèves de sixième en 2012/2013.

Le quatuor Kadenza a reçu en octobre 2007 le prix de la ville de Saintes délivré par l’académie de Saintonge. Agréée par le conseil général, cette formation bénéficie de l’aide à la diffusion mise en place par le département et du soutien de la DRAC régulier Poitou Charente.


Ils en parlent :
« Le monde du quatuor à cordes est une nébuleuse riche de ses talents et de ses différences, mais riche aussi et surtout de l'énigme toujours ouverte par un répertoire d'un incomparable foisonnement où, si souvent, savoir faire et génie pur oeuvrent pour le meilleur. Et cela mes amis du Quatuor Kadenza l'ont bien compris!
C'est pourquoi, avec passion, patience et pertinence ils tracent leur chemin, au mieux d'eux-mêmes, toujours ouverts aux grands modèles, sans abjurer leur credo, mais avec modestie et intégrité, pour se faire, chaque jour mieux, les témoins passionnés et éclairés de cette merveille qu'est le monde du quatuor à cordes. 
Ainsi vivent-ils leur route de quartettistes, de musiciens…»,  Alain Meunier, 14-XII-2013


" La première fois que j'ai croisé le Quatuor Kadenza c'était en 2009. Il participait à la Classe de maîtres donnée par le Quatuor Talich dans le cadre du Festival de quatuors à cordes en Pays de Fayence. Satisfaits par le sérieux du travail et les qualités de chambristes des Kadenza, les Talich les convièrent à interpréter avec eux le lumineux Octuor de Mendelssohn pour le concert de clôture du Festival au Palais des Congrès de Saint-Raphaël. Ce fut un beau succès.
Je les ai invités en octobre 2013 pour un concert complet lors du 25ème Festival. Là, j'ai pu mesurer le chemin accompli en quatre ans, il est énorme. La cohésion et le son d'ensemble du Quatuor Kadenza ses sont affermis. On sent qu'il est en progrès constant. Il ne tardera pas à nous étonner."  Daniel Bizien, directeur artistique


“ L’ Adagio pour quatuor à cordes de Lekeu, sans aucune indication de nuance, était pour le Quatuor Kadenza  un exercice d’équilibre à régler entre les différents archets. Résultat envoûtant . On rêve déjà de Haydn et de Schubert. ” R.C Travers, Diapason

“ Précision, virtuosité, humour, un quatuor de caractère et de grande sensibilité ” 

" Les gens étaient captivés par ce quatuor qui joue avec passion et engagement" Julien Masmondet, directeur artistique festival pierre loti.



Pour entendre des extraits du quatuor, cliquer ici.Videos___Ecoute.htmlshapeimage_3_link_0

Biographie et témoignages ci-dessous

Pour consulter le projet artistique de résidence en cours de création cliquez ici...